Revue Eclat – Printemps 2015

Quatre contributions de ce numéro apportent un éclairage sur les enjeux entourant différentes manières de « se soustraire » du milieu de travail, que ce soit en limitant l’accès au courriel après les heures de travail, par des absences prolongées du travail, par des « temps d’arrêt » pour exprimer sa souffrance au travail et ultimement… par l’acte suicidaire.

Crédits : Chantal Bellefeuille

Les autres contributions lèvent le voile sur les conditions de travail, la santé et la sécurité dans des contextes encore peu étudiés comme les raids en environnement polaire, les nanomatériaux, le milieu scolaire dans lequel travaillent les professeurs d’éducation physique et les changements technologiques dans le secteur de la santé.

Source: Pistes, 17-1, Printemps 2015.
http://pistes.revues.org/4364

Laisser un commentaire