Bâtiment : faire du neuf avec vieux

La construction du futur centre des congrès de Rennes Métropole est un chantier particulièrement atypique : le projet intègre un couvent autour duquel et sous lequel s’étend la zone de chantier. Une prouesse technique et un défi en matière d’organisation.

Identification des circulations piétonnes par des tapis rouge

A l’arrivée sur le chantier, la vue d’ensemble est saisissante. Le couvent des Jacobins, édifice rennais duXIVe siècle classé monument historique depuis 1992, repose en toute simplicité au-dessus du vide, sur de fins poteaux de près de quinze mètres de haut. Ce qui auparavant faisait office de jardin autour du bâtiment n’est plus qu’un vaste trou. Même chose sous le couvent qui donne ainsi l’impression de planer dans les airs. La prouesse technique de cette reprise en sous-œuvre est déjà notable. Mais l’environnement dans lequel se déroule ce chantier, en plein centre du chef-lieu du département d’Ille-et-Vilaine, accroît encore la performance.

Suite (revue Travail et Sécurité)

Laisser un commentaire